Sur un air grec

Νὴ ϰαλιμερα, νὴ ωρα ϰαλὶ.

Le matin n’est plus! le soir pas encore!
Pourtant de nos yeux l’éclair a pâli.

Νὴ ϰαλιμερα, νὴ ωρα ϰαλὶ.

Mais le soir vermeil ressemble à l’aurore,
Et la nuit plus tard amène l’oubli !

***

Gérard de Nerval, Petits châteaux de Bohême, 1853

La phrase en grec se prononce « Nè kaliméra, nè ora kali » et signifie « Bonjour ! Que tout aille bien ! ». Contrairement à ce que dit la note de mon bouquin, je pense que Nerval connaît ce sens, mais propose en titre une traduction fantaisiste fondée sur des ressemblances sonores (nè / ni), des jeux de sens (kali / bon), et autres.