You are currently browsing the category archive for the ‘Désirée Thomé’ category.

Elle sera sur toi comme fond l’orage.
Comme une pierre rapace lancée des horizons.
Tu n’auras rien vu venir,
un battement de cil, à peine un soupir

et tu seras trempé.

Ivre d’eau, ivre d’elle, jusqu’au bout de l’âme.

***

Désirée Thomé, epinephrine.canalblog.com, 2010

Publicités
Publicités

Ce que j’écris :

La phrase qui tue :

Peu m'importe.
Peu m'importe quoi ? Je ne sais 
pas ; peu m'importe.
                    Fernando Pessoa

Classement par auteurs

Haïku !!!

Sans savoir pourquoi
                     j'aime ce monde
   où nous venons mourir___

                 Natsume Sôseki

Articles les mieux notés

février 2018
L M M J V S D
« Juil    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728  

Un petit sondage

Archives

google-site-verification: google2f13a981018fddfc.html
%d blogueurs aiment cette page :